Université Saint-Paul : une première femme rectrice

Une nomination historique vient d’avoir lieu à l’Université Saint-Paul à Ottawa. Pour la première fois depuis la réorganisation de l’institution en 1965, une femme laïque devient rectrice.

Chantal Beauvais, 46 ans, prend ainsi la tête de l’université pontificale. Elle succède au père Dale Schlitt qui occupait ce poste depuis 15 ans. Jusqu’ici, tous les recteurs de l’Université Saint-Paul ont été des Oblats de Marie-Immaculée.

Le mandat de Chantal Beauvais est de six ans. Il entrera en vigueur le 24 août 2009. Selon Mme Beauvais, cette nomination marque une continuité malgré tout puisque les oblats ont toujours été proches des laïcs dans leur gestion de l’institution.

Chantal Beauvais est originaire de Rouyn-Noranda. Elle a obtenu une maîtrise et un doctorat en philosophie à l’Université d’Ottawa en approfondissant les rapports entre la foi et la raison chez la philosophe Édith Stein. Elle est professeur de philosophie à l’Université Saint-Paul depuis 2001.

L’Université Saint-Paul compte quatre facultés : Sciences humaines, Philosophie, Théologie et Droit canonique. Elle est complémentaire à l’Université d’Ottawa. À l’origine, il n’y avait qu’une seule université – celle d’Ottawa – qui a été fondée par les oblats en 1848.