Sept églises incendiées au Canada en 2009

Sept églises incendiées au Canada en 2009

Avec la destruction de sept églises par le feu en 2009 au Canada, le pays a dû dire adieu à une parcelle non négligeable de son patrimoine religieux. L’incendie de l’église anglicane All Saints de Whitby (Ontario) le 14 décembre est venu compléter ce triste palmarès. Un bidon d’essence trouvé à proximité des restes de l’église laisse croire qu’il pourrait s’agir d’un incendie criminel. Ce bâtiment historique datait de 1866.

Officiellement, deux de ces sept incendies sont d’origine criminelle. Mais si l’on tient compte du fait que trois incendies sont considérés comme étant d’origine suspecte dans les enquêtes en cours et qu’une autre enquête n’a pas complètement réfuté la thèse criminelle de l’incendie de Beloeil, le feu de Whitby pourrait bien être le sixième incendie criminel d’une église cette année au Canada. Une statistique qui fait frémir, même si ces actes n’ont pour la plupart aucun lien entre eux.

Beauce
Le premier incendie est survenu dans la nuit du 14 au 15 février, lorsque l’église de Saint-Philibert, en Beauce, a été victime d’un incendie criminel. L’incendiaire s’appelle Michel Fournier, un homme avec des antécédents judiciaires. Il a écopé de quatre ans de prison le 16 novembre dernier. Tout indique que la communauté d’environ 370 âmes ne pourra plus jamais bénéficier d’un tel édifice, puisqu’une reconstruction serait extrêmement coûteuse. L’église, construite en 1919, fêtait cette année son 90e anniversaire. Michel Fournier a été arrêté le soir même alors qu’il faisait de l’auto-stop. Il avait des vases sacrés en sa possession.

Iroquois Falls
Quelques semaines plus tard, le 20 mars, l’église francophone des Saint-Martyrs canadiens d’Iroquois Falls a été ravagée par les flammes. Une enquête a révélé que le feu a été causé par un problème dans le balustre d’un néon. Cette église, rattachée au diocèse de Timmins en Ontario, sera néanmoins reconstruite à partir du printemps.

« L’église était une perte totale », rappelle l’évêque de Timmins, Mgr Paul Marchand, lorsque contacté par Crayon et goupillon. « Les assurances payent tout. La nouvelle église sera entièrement financée par cela », se réjouit-il.

Sa construction ne débutera pas avant le printemps, histoire d’éviter quelques coûts liés au temps froid. En attendant, une paroisse anglophone d’Iroquois Falls partage son église avec la communauté francophone.

« Les francophones se sont accommodés avec beaucoup de foi et de résignation. Mais ils ont hâte d’avoir leur propre église », confie Mgr Marchand, avant d’annoncer que la nouvelle église pourrait être prête pour Noël en 2010.

Aylmer
Quelques mois plus tard, dans la nuit du 10 au 11 juin, un incendie ravageait complètement l’église Saint-Paul dans le secteur d’Aylmer à Gatineau. La perte est lourde pour la ville, puisqu’il s’agissait d’une église patrimoniale datant de 1893, mais également pour l’archidiocèse de Gatineau, qui perdait ainsi un lieu de rassemblement pour des milliers de paroissiens.

Malgré l’arrestation d’un individu il y a quelques semaines, aucune accusation n’a été portée contre lui.

Par ailleurs, la Fabrique vient de lancer un concours d’idée architecturales pour concevoir un bâtiment qui remplacera l’église Saint-Paul, peut-être en conservant certains murs qui ont survécu au feu. Plusieurs développements sont à prévoir dans ce dossier au cours de l’année 2010.

Beloeil
Le 26 juin, c’était au tour de l’église Sainte-Maria-Goretti de Beloeil d’être complètement rasée par un incendie. Puisque le feu s’est déclaré suite au cours d’une nuit orageuse, on a d’abord soupçonné la foudre d’être à l’origine du brasier.

« C’est peut-être la foudre, mais l’enquête n’a rien déterminé », indique le chanoine André Nolin. « L’incendie est donc de cause inconnue », ajoute-t-il.

Autrement dit, le feu aurait tout aussi bien pu être le résultat d’un geste criminel. Mais la communauté préfère de toute façon regarder de l’avant.

Selon le chanoine Nolin, il n’est pas question de reconstruire une église. « Il y aura un nouveau bâtiment. Sa vocation sera-t-elle communautaire, pastorale, catéchétique ? Ce n’est pas encore clair. On a rencontré des ingénieurs et des architectes, pour avoir leur avis », précise-t-il.

En attendant, un comité a été créé. Celui-ci prendra une décision en janvier ou en février 2010. Une collaboration avec la ville est envisagée. Puisque le bâtiment sera en plein cœur de Beloeil, on veut s’assurer qu’il fera la fierté des habitants.

« On veut que ce soit beau, bon, et pas cher. Et ça doit être durable », résume le chanoine Nolin.

Pour l’instant, on compte terminer la construction de ce futur bâtiment à l’été 2011. Il pourrait accueillir des activités à partir de septembre 2011.

Wetaskiwin
À Wetaskiwin, au sud d’Edmonton, deux églises ont été incendiées en l’espace de 24 heures au cours du mois d’octobre. Un premier incendie a rasé la First United Church le mardi 13 octobre, tandis qu’un autre causait de sérieux dommages à l’église luthérienne Saint-Johns le lendemain. Les autorités de cette communauté albertaine de 11 000 habitants ont immédiatement demandé aux autres églises de Wetaskiwin de prendre des mesures de sécurité plus grande, craignant que ces deux feux en autant de jours soient l’œuvre d’un criminel. Cependant, l’enquête n’a pas encore réussi à le confirmer.

L’Église unie a par ailleurs eu la confirmation qu’elle pourra reconstruire un temple à l’endroit même où se trouvait le bâtiment incendié.

***

En bref

Sept incendies d’église au Canada en 2009

14 février : Saint-Philibert, Saint-Philibert (Québec). Criminel.
20 mars : Saints-Martyrs-canadiens, Iroquois Falls (Ontario). Accidentel.
11 juin : Saint-Paul, Gatineau (Québec). Criminel.
26 juin : Sainte-Maria-Goretti, (Beloeil) Québec. Indéterminé.
13 octobre : First United Church, Wetaskiwin (Alberta). Suspect.
14 octobre : St. Johns, Wetaskiwin (Alberta). Suspect.
14 décembre : All Saints Church, Whitby (Ontario). Suspect.