Top 5 ! Décembre 2009

Top 5 ! Décembre 2009

Voici le top 5 des nouvelles religieuses du mois de décembre 2009 qui se démarquent par leur impact sur le Québec et le Canada.

5 – Fermeture de trois églises catholiques juste après Noël
Il s’agit des églises Saint-Jean-Baptiste, dans le diocèse de Nicolet, de l’église Saint-Raymond-de-Pennafort, dans l’archidiocèse de Gatineau, et de l’église Notre-Dame-de-Lourdes, dans l’archidiocèse d’Ottawa. Dans les trois cas, la dernière messe a été célébrée le dimanche 27 décembre, à l’occasion de la fête de la Sainte Famille dans la liturgie catholique. Les raisons qui poussent à la fermeture sont également relativement les mêmes : peu fréquentées, leur entretien coûterait trop cher. Une réorganisation paroissiale amène donc l’Église à s’en départir.

4 – Rapport Glaude sur le scandale sexuel de Cornwall
Au cours des décennies 60, 70 et 80, plusieurs cas d’abus sexuels ont entaché la réputation du diocèse de Cornwall. Le juge Normand Glaude a rendu publiques le 15 décembre 2009 les conclusions de la commission d’enquête qu’il présidait depuis quatre ans et demi pour faire la lumière sur des allégations d’agressions sexuelles par des pédophiles. L’Église catholique était au cœur de plusieurs allégations et plusieurs de ses prêtres ont été accusés. Sans surprise, elle a été durement critiquée dans le rapport. Mais elle n’est pas la seule institution montrée du doigt. Le gouvernement provincial, de même que les policiers ont également été sévérement critiqués. Le 15 décembre, immédiatement après la conférence de presse du juge Glaude, l’évêque d’Alexandria-Cornwall, Mgr Paul-André Durocher, a réitéré ses excuses officielles au nom des autorités diocésaines.

3 – Une étape de plus pour le frère André, Pie XII et Jean-Paul II
Le 19 décembre dernier, le pape Benoît XVI reconnaissait un miracle attribué à l’intercession du frère André. Il s’agit pour lui d’une étape de plus vers la canonisation. L’oratoire Saint-Joseph ne veut pas accorder d’entrevues à ce propos, mais plusieurs sources pensent qu’il pourrait être canonisé dès l’automne 2010.

Toujours le 19 décembre, le pape déclarait aussi que deux de ses prédécesseurs, les papes Pie XII et Jean-Paul II, étaient désormais vénérables.

2 – Deux incendies d’églises en Ontario
Le 14 décembre dernier, un incendie ravageait complètement l’église patrimoniale All Saints de Whitby, en Ontario. La communauté anglicane est sous le choc d’apprendre qu’il s’agit sans doute d’un incendie criminel.

Quelques jours plus tard, la journée même de Noël, une autre église est incendiée – mais pas complètement ravagée – à Oshawa. Il s’agit de l’église catholique St.Philip the Apostle. Ce feu s’ajoute aux sept autres incendies d’église répertoriés par Crayon et goupillon pour l’année 2009.

1 – L’ACDI coupe les vivres à KAIROS
Le 30 novembre 2009, l’Agence canadienne de développement international annonçait à KAIROS Canada que la subvention normalement accordée à l’organisme ne serait pas renouvelée. Il s’agit d’un manque à gagner de 7 millions $ qui forcera KAIROS à réduire considérablement ses programmes. Après 35 ans de collaboration entre le gouvernement fédéral et l’organisme œcuménique, l’ACDI justifie sa décision en avançant que ses priorités ont changé. Mais plusieurs personnes, incluant les partis d’opposition à Ottawa, croient que le gouvernement conservateur punit KAIROS pour les critiques formulées à l’endroit du piètre bilan environnemental du gouvernement de Stephen Harper ou des entorses envers les droits humains commises par l’État d’Israël.

Le 8 décembre, KAIROS organisait une manifestation sur la Colline parlementaire à Ottawa. Mgr Roger Ebacher, archevêque de Gatineau-Hull, Mgr Philip Poole, évêque de York-Credit Valley dans le diocèse anglican de Toronto, Deborah Kitumaini, veuve de Pascal Kabungulu, ancien Secrétaire général des Héritiers de la justice (The Heirs of Justice), un partenaire de KAIROS-ACDI tué en République démocratique du Congo, Alex Neve, secrétaire général d’Amnistie Internationale Canada, Gerry Barr, président du Conseil canadien pour la coopération internationale (CCCI) et Mary Corkery, directrice générale de KAIROS étaient notamment présents.

Les tractations se poursuivent encore aujourd’hui entre KAIROS et le ministère de la Coopération internationale, mais il semble y avoir peu d’espoir que la décision soit renversée. Au contraire, Mary Corkery me disait aujourd’hui qu’elle craint que d’autres organismes soient également touchés.

Et voici en terminant deux nouvelles importantes complètement aux antipodes en ce qui concerne leur couverture médiatique.

II – Décès d’Edward Schillebeeckx
L’un des grands théologiens du XXe siècle, Edward Schillebeeckx, est mort à peine quelques heures avant Noël. Très actif au moment du Concile Vatican II, il a marqué la théologie par son approche flexible et son désir de constamment faire évoluer sa pensée. Il a côtoyé tous les autres grands théologiens de son époque, desquels il était très respecté. Malgré quelques convocations à Rome pour être questionné sur certaines de ses positions, ce prêtre néerlandais n’a jamais été condamné.

I – Agression contre le pape Benoît XVI
La nouvelle n’a pas de lien direct avec le Québec ou le Canada, mais la couverture médiatique importante, répercutée sur plusieurs jours, fait en sorte qu’il s’agit probablement de l’événement qui marquera le plus la mémoire de l’actualité religieuse en décembre 2009.