Plus d’un an d’attente

Plus d’un an d’attente

Le procès de l’ancien évêque d’Antigonish, Mgr Raymond Lahey, ne débutera pas avant le 26 avril 2011. Il durera deux semaines et permettra de faire la lumière sur ce qui pourrait devenir le pire scandale impliquant un évêque catholique au Canada.

L’évêque a été arrêté en septembre dernier à l’aéroport d’Ottawa suite à un contrôle routinier. Rentrant de Grande-Bretagne, son comportement a semblé suspect au douanier, ce qui a mené à la fouille de son ordinateur. Il a été accusé 10 jours plus tard de possession et d’importation de matériel pornographique juvénile, suite à la découverte de fichiers compromettant.

Mgr Lahey a démissionné de ses fonctions avant que les accusations soient rendues publiques. Il été remis en liberté et vit présentement en compagnie d’autres prêtres à Ottawa.

L’évêque avait, un mois avant son arrestation, piloté en partie le règlement d’une entente hors cour de 13 millions $ engageant le diocèse catholique d’Antigonish, en Nouvelle-Écosse, à dédommager plusieurs dizaines de victimes d’abus sexuels commis depuis les années 50 par des membres du clergé.

Photo : Mgr Raymond Lahey en 2001