Une église historique d’Edmonton risque d’être démolie

Une église historique d’Edmonton risque d’être démolie

Une église historique d’Edmonton pourrait prochainement être démolie. Mardi dernier, quelques heures avant le début de sa démolition, elle a obtenu un dernier sursis de la part du diocèse anglican auquel elle appartient.

Le diocèse anglican souhaite démolir l’église St. Stephen the Martyr et vendre le terrain de 6 600 pieds carré pour un montant de 475 000 $. Il donne désormais une dernière chance aux opposants à la démolition de trouver un acheteur pour l’église.

St. Stephen se trouve dans le quartier historique de McCauley, au cœur d’Edmonton. Celui-ci est notamment traversé par la 96e rue, surnommée « Church ». Le quartier compte près d’une vingtaine de temples religieux, toutes dénominations confondues. McCauley a déjà eu le titre d’endroit au monde ayant la plus grande concentration d’églises et de temples.

Le projet de démolition de l’église St. Stephen est contesté par plusieurs résidents de McCauley préoccupés par l’aspect patrimonial du lieu. Construit en 1914, le bâtiment est mal en point, et le diocèse anglican n’a pas l’intention de payer pour le remettre en état. Par ailleurs, la communauté anglicane de St. Stephen ne compte désormais que 50 membres.

Grâce au sursis accordé par le diocèse, les habitants ont jusqu’à Pâques pour trouver un acheteur qui serait prêt à conserver l’église sur le terrain.

À l’origine, l’église devait être détruite en novembre 2009.