Un jésuite succède à un géant de la vidéo religieuse

Un jésuite succède à un géant de la vidéo religieuse

Dès le 1er juillet, le jésuite Pierre Bélanger occupera le poste de directeur général de la Fondation canadienne de la vidéo religieuse. Il succède à Mgr Lucien Labelle, l’un des piliers de cette fondation depuis ses débuts. Pierre Bélanger est l’un des rares spécialistes en communications audiovisuelles religieuses au Québec.

« La Fondation veut appuyer des producteurs en audiovisuel. Soit en vidéo, soit en radio, soit dans des domaines numériques, pour favoriser la diffusion du message chrétien. On appuie surtout l’éducation de la foi », explique Pierre Bélanger.

La fondation est issue de l’action conjointe de la Commission des communications sociales de la Conférence des évêques catholiques du Canada et de l’Office des communications sociales, qui porte aujourd’hui le nom de Communications et société.

Au début, les subventions ne portaient que sur les productions vidéo. Le financement pour la radio s’est ajouté par la suite. Aujourd’hui, 10% du total des subventions vont à la radio, notamment à Radio Ville-Marie pour ses émissions Regard de foi et Chemins d’intériorité, de même que pour l’infolettre PROXIMO.

L’essentiel des subventions est accordé à la télévision. Les principales émissions subventionnées sont Parole et Vie (Montréal), Lumière du monde (Québec), Église diocésaine (Sudbury), À cœur ouvert (Sherbrooke) et l’Appel de l’aurore (Victoriaville).

Depuis sa fondation, la Fondation canadienne de la vidéo religieuse a distribué plus de 2 millions $.

Mgr Lucien Labelle est un véritable géant au sein des communications sociales au Canada. Il avait auparavant été directeur général de l’Office national des communications sociales (OCS) de 1957 à 1992 (fondé en 1957 sous le vocable Centre catholique national du cinéma, de la radio et de la télévision). Parmi de nombreux postes, il a notamment occupé celui de président de l’Organisation catholique internationale du cinéma (OCIC) et le poste de président-directeur général de la Fondation catholique internationale pour le cinéma et l’audiovisuel.

François Gloutnay en parle également sur le blogue de l’ACPC.