Un premier institut de théologie orthodoxe au Canada

Un premier institut de théologie orthodoxe au Canada

Le Canada a désormais son premier institut de théologie orthodoxe. Celui-ci est basé à Montréal. Officiellement créé le 9 avril dernier, son lancement a eu lieu le 24 avril à l’occasion d’un colloque intitulé L’héritage du père Georges Florovsky 30 ans après son départ.

L’institution offre déjà des diplômes pour les trois cycles d’études supérieures. Les cours sont donnés en français et en anglais, selon la langue des étudiants inscrits. L’Institut de théologie orthodoxe de Montréal est issu d’une longue collaboration avec les études de théologie orthodoxe de l’Université de Sherbrooke. Il compte développer toute une gamme d’activités de recherches, de publications et de diffusion sur l’orthodoxie.

La mission de l’Institut de théologie orthodoxe de Montréal est énoncée selon ces termes :

« L’Institut est un organisme sans but lucratif voué à la promotion, à l’organisation et à l’administration d’une institution de nature académique et éducative offrant une éducation chrétienne orthodoxe de haut calibre académique, qui s’adresse aux membres du clergé et aux laïcs, par l’entremise de cours et de séminaires donnant droit à des crédits universitaires menant à l’obtention de certificats et de diplômes. »

La première publication du nouvel institut est composée des Actes de trois colloques tenus au cours des dernières années, et portera le titre général Le Festin de noces. Il s’agit des colloques sur saint Jean Chrysostome (2007), sur la théologie des énergies divines (2008) et sur le père Alexandre Schmemann (2009).

L’institut a en son sein quatre comités : un sur l’art, un sur la musique, un sur les relations avec la science et la médecine et un chargé des séminaires et des colloques.

Pour l’instant, il compte une quinzaine de professeurs et environ cent cinquante étudiants.

Le site Internet de l’institut sera lancé prochainement.