L’abbé Raymond Gravel fustige Lifesitenews

L’abbé Raymond Gravel fustige Lifesitenews

Habitué au monde parfois rude des médias, l’abbé Raymond Gravel ne s’est pas gêné pour faire une sortie en règle contre le site Internet Lifesitenews.com cette semaine. Le prêtre du diocèse de Joliette dénonce une « chasse aux sorcières » à son égard. Il affirme être « dégoûté et écœuré » par les pratiques du populaire site Internet pro-vie.

« Les auteurs du site ne craignent pas d’utiliser le mensonge et les demi-vérités: on tronque mes textes d’opinion, on déforme mes propos, on sort une phrase de son contexte pour lui faire dire ce qu’elle ne dit pas et on invite les gens à me dénoncer auprès des autorités religieuses pour que je sois non seulement réprimandé, mais laïcisé et même excommunié », explique-t-il dans une lettre ouverte envoyée au journal Le Devoir.

Lifesitenews.com est un site pro-vie qui remporte un certain succès dans le Canada anglophone. Il est accusé depuis plus d’un an d’être source de bisbille au sein de l’Internet catholique canadien. Il a eu maille à partir il y a quelques mois avec le père Thomas Rosica, l’homme à la tête de Télévision Sel et Lumière.

L’an dernier, le site s’est fait remarquer pour ses virulentes critiques à l’endroit de Développement et Paix. Lifesitenews accusait l’organisme catholique de faire affaire avec des groupes faisant la promotion de l’avortement au Mexique. La Conférence des évêques catholiques du Canada a procédé à une enquête qui a complètement lavé D&P de tout soupçon, mais qui a tout de même mis en lumière certaines faiblesses dans la manière de faire de l’organisme. Des évêques canadiens avaient même été dépêchés au Mexique pour enquêter sur place.

Bref, Lifesitenews.com aime jouer dans les coins. Et l’ancien député bloquiste en a eu assez.

« Aussi, ce qui me blesse davantage, c’est que ce site est dirigé par des personnes qui se disent catholiques et prétendent agir au nom du Christ de l’Évangile… Après cela, on se demande pourquoi les gens, en grand nombre, délaissent l’Église, même s’ils demeurent croyants », écrit-il dans les pages du Devoir.

Lifesitenews rétorque de son côté que les agissements et les positions de l’abbé Gravel doivent être dénoncés, particulièrement en ce qui concerne l’homosexualité et l’avortement. Le site reproche au prêtre de Joliette plusieurs sorties publiques ne reprenant pas toujours complètement les positions officielles de l’Église.

« In pointing out these irregularities LifeSiteNews hoped and still hopes that Fr. Gravel may be corrected for his own good and for the good of the faithful who are scandalized and, more grievously, misled by his false teachings », fait valoir John-Henri Westen dans un éditorial publié lundi soir, en réaction à la lettre de l’abbé Gravel.

Il explique par la suite les raisons pour lesquelles Lifesitenews est préoccupé par le cas Gravel. Il s’en prend au passage à l’évêque de Joliette, Mgr Gilles Lussier, qu’il accuse de ne pas être suffisamment ferme dans ce dossier.

« Most bishops would have long-ago taken action to silence a publicly dissenting priest, particularly one who publicly denounces the nation’s leading prelate, as well the Vatican itself.   But there has never been a public correction of Fr. Gravel. Even after he was forced out of politics by direct Vatican pressure, he continued to hold prominence in his diocese », dénonce-t-il en faisant référence à la récente annonce que l’abbé Gravel offrira une formation aux responsables du dossier catéchétique, aux auxiliaires, aux bénévoles et aux parents les 28 août et 25 septembre prochains.

***

Photo