L’évêque orthodoxe de Québec hospitalisé après une crise cardiaque

L’évêque orthodoxe de Québec hospitalisé après une crise cardiaque

Un autre coup dur pour l’Église orthodoxe en Amérique au Canada : Mgr Irénée, qui assure présentement la direction de l’archidiocèse du Canada pour l’Église, a été admis d’urgence à l’hôpital de Joliette le 7 janvier après une crise cardiaque. Sa condition demeure stable et il récupère progressivement.

Mgr Irénée (Rochon) est le premier Québécois francophone de l’histoire à devenir évêque orthodoxe. Même s’il a le titre d’évêque de Québec, il habite dans la région de Montréal.

Depuis le 30 novembre 2010, il est l’administrateur de l’archidiocèse du Canada. Il assure ainsi l’intérim à la tête de l’Église canadienne à la demande du Saint Synode des Évêques pour remplacer temporairement Mgr Séraphim. Ce dernier s’est retiré de la scène publique à l’automne 2010, quelques jours avant que des accusations d’inconduite sexuelle soient portées contre lui. Les faits reprochés auraient eu lieu au début des années 1980. Ces accusations laissent sceptiques plusieurs membres de l’Église orthodoxe en Amérique au Canada, qui croient qu’il s’agirait d’une campagne de « salissage ».