Top 5 ! Février 2011

Top 5 ! Février 2011

Les cinq nouvelles à caractère religieux à retenir de février 2011.

5. Raymond Gravel poursuit ses détracteurs
C’est un peu la suite logique aux échanges de lettres entre le prêtre du diocèse de Joliette et ses détracteurs que sont LifeSiteNews.com et Campagne Québec-Vie. Cette histoire judiciaire aura peu d’impact sur les milieux religieux, mais elle illustre cependant le climat pourri dans lequel les catholiques, entre eux, débattent de leurs positions parfois opposées. Espérons que ce ne sera qu’un cas isolé.

4. Affaire Kairos
A-t-on droit aux subventions de l’ACDI si l’on critique le gouvernement sur les sables bitumineux et Omar Khadr, tout en reprochant à Israël ses interventions musclées ? C’est la question qui se cache derrière l’affaire Kairos. Peu de gens ont réellement saisi l’importance de cette histoire où le gouvernement est accusé d’avoir menti pour justifier une décision qui serait, selon toute vraisemblance, idéologique. Car si les pires craintes se confirment, cela serait lourd de sens pour tous ceux qui travaillent dans des organismes qui n’épousent pas les vues gouvernementales. Pour mieux comprendre, vous pouvez relire cet article publié il y a plus d’un an.

3. Sortie du film Des hommes et des dieux au Québec
Primé partout où il passe, ce film qui a cartonné sur les écrans français en 2010 est arrivé au Québec le 25 février dernier. Incontestable bijou cinématographique, rappelons que le distributeur avait largement misé sur les réseaux catholiques pour faire une bonne vieille promotion par le « bouche à oreille ». Après sa première fin de semaine, il s’est classé au second rang du box-office québécois (25-27 février), ne parvenant pas à arracher la première position à la comédie Méchant menteur, qui est ironiquement à des années lumières du film de Xavier Beauvois.

2. Bras de fer sur la prière à Saguenay
Il serait aisé de croire que cette nouvelle est la plus importante du mois de février. D’autres cas la précèdent (notamment à Laval et Trois-Rivières). Il faudra attendre les suites du processus judiciaire pour vraiment apprécier l’impact réel de cette querelle. En attendant, ce sont surtout les réflexes de croisé du Mouvement laïque québécois et la réaction ubuesque du maire Jean Tremblay qui sont à retenir.

1. Nomination du nouvel archevêque de Québec
En nommant le successeur du cardinal Ouellet à Québec, le pape Benoît XVI a donné le coup d’envoi d’une longue série de nominations très attendues au Québec. Puisque Mgr Gérald Cyprien Lacroix n’a que 53 ans, cette décision pourrait avoir des répercussions directes pour les 22 prochaines années. Rares sont les nouvelles qui nous projettent aussi loin dans le temps.