Le Canada anglais muet en cas de conclave

Le Canada anglais muet en cas de conclave

Le décès du cardinal Aloysius Ambrozic survenu le 26 août rend muet le Canada anglais en cas de conclave. Le Canada, qui comptait trois cardinaux électeurs lors du conclave de 2005 qui a élu le pape Benoît XVI, n’a désormais qu’un seul cardinal résidant encore au pays en la personne du cardinal Jean-Claude Turcotte.

Mais ce dernier doit prochainement céder son poste d’archevêque de Montréal, puisqu’il atteint 75 ans. Le seul autre cardinal canadien encore en vie, Marc Ouellet, habite désormais à Rome. C’est donc dire que prochainement, aucun cardinal canadien ne sera en poste à la tête d’un diocèse, diminuant ainsi symboliquement et concrètement le poids du Canada au Collège des cardinaux.

Plusieurs observateurs croyaient que l’actuel archevêque de Toronto, Mgr Thomas Collins, serait créé cardinal lors du plus récent consistoire convoqué par Benoît XVI. Le rôle de cardinal, qui est d’une part symbolique, en raison de l’importance qu’il accorde à certains membres du clergé, et d’autre part pratique, en raison du statut d’électeur du futur pape en cas de conclave pour les candidats de moins de 80 ans, permet ainsi de mettre en relief le rôle de tel individu, ou de telle Église locale. Or, le cardinal Ambrozic, qui « représentait » le Canada anglais ne pouvait déjà plus voter en raison de son âge. Il pouvait toutefois être présent au conclave et participer aux discussions dans les coulisses d’une élection. Il semblait donc naturel que son successeur sur le siège épiscopal de la plus grande ville canadienne, Mgr Collins, accède à ce poste. Mais celui-ci – qui avait déjà commencé à recevoir des messages de félicitations tellement sa nomination semblait imminente – a été laissé de côté. Pour l’instant.

Ce consistoire de novembre 2010 était le troisième de Benoît XVI. Les deux autres ont eu lieu en mars 2006 et en novembre 2007. Benoît XVI n’a à ce jour nommé aucun cardinal canadien. Ces derniers étant tous de l’époque de Jean-Paul II. Le dernier cardinal canadien à avoir été créé est Marc Ouellet, en 2003.

Liste complète des cardinaux canadiens
Québec
Elzéar-Alexandre Taschereau (1886)
Louis-Nazaire Bégin (1914)
Raymond-Marie Rouleau (1927)
Jean-Marie-Rodrigue Villeneuve (1933)
Maurice Roy (1965)
Louis-Albert Vachon (1985)
Marc Ouellet (2003)

Montréal
Paul-Émile Léger (1953)
Paul Grégoire (1988)
Jean-Claude Turcotte (1994)

Toronto
James Charles McGuigan (1946)
Gerald Emmett Carter (1979)
Aloysius Ambrozic (1998)

Winnipeg
George Bernard Flahiff (1969)

À Rome
Édouard Gagnon (1985)