Cathédrale de Moncton : les dates et lieux des consultations dévoilés

Cathédrale de Moncton : les dates et lieux des consultations dévoilés

L’archidiocèse catholique romain de Moncton vient de dévoiler les dates et les lieux des consultations qui se tiendront cet automne sur l’avenir de la cathédrale de Moncton. Nécessitant des rénovations majeures de 7 millions $, Notre-Dame-de-l’Assomption pourrait éventuellement être démolie.

Les autorités catholiques de Moncton veulent  connaître l’opinion de la population au sujet de l’avenir de la cathédrale.

Des rencontres auront lieu dans chacune des quatre régions (vicariats) de l’archidiocèse selon l’horaire suivant : à Richibucto (Saint-Louis-de-Gonzague, 12 septembre), à Shédiac (Saint-Joseph, 26 septembre) et à Moncton (Notre-Dame-de-l’Assomption, le 3 octobre pour les francophones et le 5 pour les anglophones). Toutes les rencontres débuteront à 19h00.

Mgr André Richard, c.s.c., avait pris cet engagement dans une lettre lue dans toutes les églises diocésaines le 26 juin dernier.

« Nous voulons ouvrir un échange au niveau du diocèse, afin de recevoir les opinions des membres des paroisses. Il nous paraît important de faire connaître la condition de la cathédrale et de nous ouvrir aux suggestions de la population quant à son avenir », avait-il indiqué.

Cette consultation fait suite au travail d’un comité spécial effectué entre septembre 2010 et mars 2011 qui a exploré les sources possibles de financement auprès d’organismes gouvernementaux et communautaires.

« Nous essayons de faire reconnaître la cathédrale comme site historique. Une telle reconnaissance pourrait aider à lui assurer un autre usage que celui du culte », a souligné l’évêque. Il a ajouté que ni le diocèse ni la paroisse ne peuvent assurer le coût des travaux et qu’une étude de faisabilité d’une campagne de financement démontre que cette voie est irréalisable à l’heure actuelle.

« Nous comptons rencontrer les personnes intéressées dès le mois de septembre, dans les diverses régions du diocèse. […]Nous aurons ensuite une décision à prendre sur l’avenir de cet édifice et s’il y a lieu de poursuivre de nouvelles pistes de solution », a poursuivi Mgr Richard, qui n’écarte pas complètement la possibilité d’une démolition.

La construction de la cathédrale de Moncton a débuté en 1939 pour s’achever en 1955, année de la commémoration des 200 ans de la déportation des Acadiens. La cathédrale est construite à l’emplacement de la chapelle érigée pour la première paroisse acadienne de Moncton, qui était dédiée à Notre-Dame de l’Assomption.

***

Photo