Top 5! Actu de la semaine du 11 mars

Top 5! Actu de la semaine du 11 mars

5 – Nouveau DG nommé à RVM
Radio Ville-Marie change de directeur général pour la première fois en douze ans. Raynald Gagné assurera désormais les destinées de la station. Avec son vaste réseau d’antennes qui couvre pratiquement tout le Québec, elle a le potentiel d’être un joueur majeur sur tout ce qui touche la religion, notamment l’information. Cela risque d’être difficile sans un accroissement de ses revenus. Bref, une annonce importante et un dossier à suivre.

4 – Incendie à l’église Saint-James
Un incendie a endommagé l’église Saint-James au centre-ville de Montréal dans la nuit du 11 au 12 mars. Temple d’importance pour l’Église Unie du Canada, elle a été largement épargnée par les gicleurs et par l’intervention rapide des pompiers. Cet article explique bien quelle partie a été touchée.

3 – Abus sexuels à Cap-Pelé : excuses de l’archevêque de Moncton
L’archidiocèse de Moncton a déjà connu des moments plus heureux. Alors que sa cathédrale (photo) risque toujours d’être démolie, voilà que Mgr André Richard doit présenter des excuses officielles aux citoyens de Cap-Pelé, un charmant village côtier à proximité de Shédiac, suite aux abus sexuels qui auraient été commis par le prêtre Camille Léger. Ce dernier est décédé en 1990, et il a fallu plusieurs années pour la question des abus, qui auraient été commis entre 1957 et 1980, devienne publique. Les victimes ont demandé et obtenu que l’aréna du village, qui portait le nom du prêtre, soit rebaptisée. Un plébiscite devait avoir lieu en mai, mais le Conseil municipal a préféré procéder immédiatement, suite aux excuses de l’archevêque Richard.

2 – Débat sur la viande halal
Directement importé de France, ce débat qui anime la campagne présidentielle française et qui a permis à la droite de marquer quelques points au cours des dernières semaines débarque sur nos tablettes. Bien qu’il n’y ait pas d’urgence, il fallait sans doute s’attendre à ce que le débat surgisse tôt au tard au Québec. Et habituellement, mieux vaut débattre d’une telle question la tête reposée, loin d’un événement ponctuel qui y associerait une forte dose d’émotivité. Jusqu’à présent, le débat porte davantage sur les conditions d’abatage et d’étiquetage que sur les croyances musulmanes.

1 – L’abbaye d’Oka à la Famille Marie-Jeunesse
On l’attendait depuis longtemps. J’avais consacré un article à cette possibilité il y a deux ans. Depuis, plusieurs médias l’ont évoqué. La Famille Marie-Jeunesse est l’une des rares communautés catholiques à avoir le vent dans les voiles. Son approche fait en sorte qu’elle est souvent associée à des courants plus conservateurs. Le groupe s’est toutefois stabilisé au cours des dernières années et a mis de l’ordre dans certaines pratiques.

L’achat de l’abbaye d’Oka ouvre la porte à un « réenlignement » plus serré du lieu sur sa vocation d’origine. La Corporation qui le gérait connaissait son lot de difficultés, et les décisions prises ne semblaient pas toujours refléter l’histoire spirituelle du lieu, selon des observateurs du milieu. Il reste cependant quelques étapes administratives à régler avant que la vente soit finalisée.